16. februar 2012  
  Les Caraïbes
 
 

Voile entre les îles des Caraïbes (Leeward et Windward Islands) a offert un grand nombre de grandes expériences et à voile bonne. Mais il ya un fond de triste histoire ici, et il se trouve juste en dessous et dans une certaine mesure sur la surface. La population actuelle est seulement de quelques générations de ceux qui ont été déportés ici en provenance d'Afrique - catastrophiques pour les Africains et peut-être encore plus désastreux pour les gens qui vivaient sur ​​les îles des Caraïbes. Il n'ya qu'une seule souche avec une véritable Indiens Carib nouveau. Ils vivent dans une petite réserve sur la Dominique. Cette étroite, de la préhistoire brutale ajoute un tapis passive sur la majorité de la population sur les îles, et l'apport continu de ispes médicaments. C'est un côté très triste de la Caraïbe, comme nous nous en approchons supplémentaire quand nous arrivons en bateau. Heureusement, il ya beaucoup d'exception belle.

Combien de familles d'esclaves vivaient - un petit "niche" avec une porte ouverte et pas de fenêtres.

Tout d'abord, lorsque nous sommes arrivés à Bonaire (partie des Antilles ex-Pays-Bas) que cette situation était différente. Il est tout à fait une énergie différente dans la communauté, et une barrière bortvisket complète entre les nations - et ce malgré le fait que Bonaire a aussi son histoire de l'esclavage à proximité.

Bonaire a peu à offrir, de la nature de l'eau, mais compense au point sous l'eau. L'île entière est transformée en réserve marine. Les coraux, les poissons et les animaux vivent presque sans menaces de l'homme. Pour nous, c'est le paradis de la plongée et être en mesure de prendre sur le matériel, rendez-vous à 10 mètres à la plage, aller dans l'eau n'importe où le long de la côte, et voir beaucoup de tortues, raies pastenagues, baracudastimer, les coraux sains et la plupart des océans a à offrir le.